Si vous avez déjà eu l’occasion de tester ou de conduire les deux, vous saurez qu’une voiture essence est plus sensible et cale plus souvent que le diesel, c’est un fait. Par contre, cela ne veut pas dire qu’un moteur qui cale de lui-même est normal. Au contraire, s’il n’arrive pas à tenir le régime au ralenti, c’est le signe d’un problème. Que faire et que vérifier dans ce cas ?

Les bougies, premiers responsables

Vous devez vérifier en premier l’état de vos bougies. Commencez par les déposer et vérifiez la tête de bougie. Elle doit être parfaitement sèche. Si elle est un peu mouillée, c’est que la bougie a rendu l’âme et qu’il faut la remplacer. Normalement, vous sentirez un régime très variable, moteur allumé lorsque c’est le cas. Même si ce n’est qu’une seule bougie qui est morte, il est préférable de remplacer toutes les bougies, quatre, six ou huit, suivant le nombre de cylindres. Vous pouvez essayer de juste nettoyer la tête avec une brosse métallique, mais le remplacement sera plus judicieux.

Le carburateur ou injecteur, à nettoyer

Au moment où vous avez vérifié les bougies, vous avez peut être remarqué que les têtes ont pris une couleur anormale. Elle devrait être marron. Si ce n’est pas le cas, si elles ont viré au noir par exemple, il faut entretenir votre carburateur ou votre injecteur. Vous pouvez utiliser un nettoyant, à verser dans le réservoir ou à connecter à votre circuit d’essence. Cela vous évitera de passer chez le garagiste. La mécanique auto essence ne nécessite pas forcément de démontage ou des connaissances particulières, il suffit de connaitre les bons réflexes à adopter. Sur le choix des produits, faites attention car ils ne s’équivalent pas. Utilisez ceux qui ont déjà fait leur preuve, quitte à payer plus cher. De mauvais produits vous exposent à des risques de dégradation de votre moteur.

Par contre, pour garder votre carburateur ou votre injecteur bien propre toute l’année, il vaut mieux prévoir un nettoyage chez un professionnel, une fois par an c’est suffisant. Avec le nettoyage, prévoyez aussi le changement des filtres à air. Sachez qu’une petite poussière sur le gicleur peut tout déranger et vous enlever tout le plaisir de conduite. Vous ressentirez des secousses, des trous lors des accélérations, une perte de puissance et des tremblements désagréables, sans parler de la hausse inévitable de la consommation de votre voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *