Pour faire passer le temps plus vite, vous avez choisi de prendre le bus de nuit ? Pour le côté pratique oui, ça passe, mais qu’en est-il du côté confort ? Comment allez-vous supporter plus de 5 h de route sans choper un torticolis et sans gueuler ? Nos conseils !

Ce qu’il faut avoir dans son sac

Oui, on parle de sac et non de grosse valise, car ce sac-là, ce sera un peu comme votre kit de survie et sans elle, vous serez perdu, tenez-le pour dit !  Alors, que mettre dans le sac ? Un plaid en premier lieu cas sinon, avec la climatisation mise au maximum par la plupart des chauffeurs de bus, vous risquer de choper une angine plus qu’autre chose. N’oubliez pas non l’oreiller de voyage, ce petit accessoire tout moelleux qui va vous assurer un bon confort pour vos roupillons durant le trajet.

N’oubliez pas non plus vos écouteurs et votre chargeur, car sans eux, vous ne tiendrez même pas une heure à rester le nez collé à la fenêtre. Si vous êtes de ceux qui préfèrent passer le temps avec un bon livre au lieu de faire une partie d’échec sur votre téléphone alors, préférez un e-book au livre physique. Oui, vous aimez l’odeur des vieux livres, les touchers, etc.… Oui, mais avouez que c’est nettement plus pratique et moins lourd une tablette en voyage. Vous pourrez y stocker à la fois votre musique, vos livres, vos films et vos séries. Bonus : vous pourrez même y retrouver vos applications de jeux !

Ce que vous devez vous assurer avant le départ

Avant de confirmer votre réservation, vérifiez que la ligne que vous souhaitez emprunter dispose d’une couchette ou non. Allez sur les sites comme comparabus et passez au crible toutes les options proposées par chaque compagnie de bus, vous en trouverez bien un qui propose un peu plus de confort que les autres, surtout pour un bus de nuit. Parce qu’avouons-le, rester en mode assis pendant des heures, ça ne va pas être de la tarte. Tant que vous y êtes, passez par l’option comparateur de prix aussi et réservez celui qui propose le meilleur bon plan pour le trajet que vous prévoyez de faire.

Une fois ces questions réglées, passez par la page météo et informez-vous sur le temps qu’il fera le jour de votre départ et le temps qu’il fera à votre arrivée.  Auriez-vous besoin d’emporter un ciré dans votre sacoche ? Vous aurez vite votre réponse. Ce que vous devez vous rappeler en dernier lieu, c’est de toujours garder à portée de main vos pièces d’identité, votre ticket de bus, vos cartes, votre argent, etc. Bref, gardez en un endroit sûr tout ce qui est important et que vous ne devrez pas laisser traîner au fond de votre sacoche. Enfin, n’oubliez pas les en-cas et les boissons, ça vous évitera d’attendre les arrêts pour pouvoir grignoter quelque chose et vous désaltérez. N’emportez pas non plus toute une épicerie, des clubs sandwichs, quelques chips et une bouteille d’eau vous gardera en vie le temps de refaire le plein à la prochaine étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *