Le métier de graveur est travail un peu particulier. Il consiste à dessiner, écrire, poinçonner en entaillant une surface dure telle que la pierre, le métal ou le verre. Pour mener à bien sa mission, le graveur utilise des outils spécifiques. Il peut s’agir d’un salarié ou d’un artisan des métiers d’arts. Découvrez un peu plus sur métier qui œuvre dans le secteur funéraire à travers cet article.

Quelques notions sur le métier de graveur

Le travail et les techniques du graveur dépendent de la matière sur laquelle il entaille. Il existe plusieurs types de graveurs qui se différencient selon leur spécialisation. Il y a ce qu’on appelle graveur sur métal, il met en pratique ses compétences en orfèvrerie, bijouterie, arts de la table, horlogerie, plaque de ville, armurerie, monnaie et médaille. Il fait des dessins sur les métaux, en creux ou en relief, avec des équipements en acier tranchant très fins. Parfois, ils ont la forme d’échoppe ou de burins.

Vous pouvez devenir graveur en taille douce. Celui-ci taille en creux une plaque métallique, parfois, elle est en cuivre, ce travail se fait avec un burin de pointe sèche. Pour un aquafortiste l’outil idéal est le mordant chimique. Ces deux experts réalisent tous une impression. Quant au graveur sur verre et cristaux, il dessine des motifs décoratifs sur des choses en verre telles qu’une vitre ou un miroir, elles peuvent être en cristal. Pour cela, il utilise une pointe-de-diamant, une meule, ou une sableuse.

La gravure sur une pierre tombale consiste à reproduire des motifs décoratifs qui ont été posés sur une dalle en marbre, granit, grès. Dans la majorité des cas, il travaille pour les services funéraires, mais cela ne l’empêche pas d’intervenir dans la restauration de monuments historiques comme les églises, cathédrales, ponts, panneaux indicateurs anciens, plaques commémoratives. Vous pouvez également choisir d’être un graveur sur bois ou xilograveur. Il fait des dessins sur une planche de bois. L’image obtenue va être imprégnée sur la plaque avec des encres.

Le photograveur copie des documents originaux par exemple une photographie des esquisses. Il prend en charge la mise en page et le traitement de ces photos sur film, négatif, typon et plaque offset. Et enfin il y a l’artiste graveur et les dessinateurs de timbres. Le graveur doit avoir le sens de la précision et une passion pour la calligraphie et le dessin. L’ensemble des métiers de la gravure touche autour de l’art.

Les diplômes requis pour devenir graveur

Pour devenir graveur sur métal il faut avoir un CAP sur le métier de la gravure, vous aurez 4 options au choix : ornementation, gravure en modelé, gravure d’impression, marquage poinçonnage. Vous pouvez aussi acquérir un CAP en bronzier, option ciselure. Pour être un graveur de pierre, les diplômes suivants vous seront indispensables : MC de graveur sur pierre, BP, bac pro artisanat et métiers d’art avec option arts de la pierre, diplôme national des métiers d’art et du design. Le métier de graveur de verre et cristaux peut être exercé en détenant le CAP des arts du verre et du cristal, le BMA des arts et techniques du verre, et le diplôme national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *