Même pour les habitués, un entretien est souvent source de trac et d’angoisse. Alors, imaginons ce que cela donnera pour un étudiant fraîchement diplômé qui veut pour la première fois intégrer le monde du travail. Toutefois, avec une certaine maîtrise de soi, un entretien peut bien se dérouler tant que des éléments de base sont respectés. Voici un guide pour réussir son entretien pour un premier emploi.

Le pré-entretien

Un entretien est en effet pour l’employeur l’occasion de voir qui vous êtes réellement et de quoi vous êtes capable. En aucun cas, il ne doit s’improviser. C’est la clé pour vous d’ouvrir la porte vers une réussite professionnelle. Pour ce faire, vous devrez d’abord vous mettre dans la peau de la personne qui va vous interviewer. Sachez que la timidité peut dégager un manque d’assurance de votre part. Détendez-vous. Soyez zen. Souriez. Éveillez l’intérêt et l’attention de votre interlocuteur lorsque vous vous adressez à lui.

Renseignez-vous sur l’entreprise

Eine junge Frau beim Vorstellungsgespräch in einem Designerbüro

Une préparation nécessite également à une recherche au préalable des renseignements sur l’entreprise que vous désirez intégrer : son positionnement sur le marché, sa contribution sociale, ses produits… Le fait de maîtriser de telles informations démontrera à votre interlocuteur l’intérêt que vous portez sur l’entreprise. Reformulez au préalable votre motivation car une question telle que l’orientation de votre choix vers une entreprise où vous avez postulée peut vous être posée. Maîtrisez également votre parcours, et déterminez à quoi ce dernier peut servir à l’entreprise. Sachez où vous voulez mener votre vie professionnelle.

La ponctualité

La ponctualité est une qualité très importante pour un employeur. Le fait de ne pas être à l’heure pour un entretien peut vous éliminer d’office de la course. Par conséquent, arrivez sur les lieux 5 à 10 minutes à l’avance. Vous aurez suffisamment le temps de vous imprégner des lieux. Tâchez aussi d’avoir sur vous votre pièce d’identité. Et surtout, éteignez votre téléphone le moment venu.

La tenue vestimentaire

La première chose que votre interlocuteur verra lorsque vous passerez sa porte, c’est la manière dont vous vous êtes habillé. Elle reflétera votre sérieux et dénotera votre personnalité. Pour les candidates, optez pour un tailleur de couleur sobre. Et pour les postulants, un costume avec cravate est requis. Optez pour des parfums discrets qui ne risquent pas de dégoûter ou de causer des migraines à votre interlocuteur.

Soyez poli

Puisque la première impression est toujours la bonne, respectez les règles de politesse. Lorsque vous entrez dans le bureau de votre interlocuteur, saluez, posez votre sac par terre, tenez-vous bien droit et attendez qu’il vous demande de vous asseoir. Regardez votre interlocuteur dans les yeux. Optez pour un ton courtois, un langage professionnel et soutenu du début à la fin de l’entretien. Soyez humble. N’ayez pas peur de donner des réponses fausses.

La gestuelle

gestuelle

La communication non verbale pèse en entrevue. Votre interlocuteur observera vos faits et gestes tout au long de l’entretien. La posture idéale serait de vous asseoir naturellement. Ne croisez pas vos jambes. Soyez attentifs aux questions et laissez votre corps au service des messages que vous voulez passer. Parlez avec vos mains et vos bras.

Ne tenez pas une posture où vous vous appuyez vos coudes sur vos cuisses. Ce geste dénotera un excès de passion pouvant marquer un manque de recul de votre part. Mais ne vous enfoncez pas dans votre fauteuil sans vous avancer pour vous exprimer. Ce geste marquera un défaut d’implication et un manque de confiance de votre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *