On pourrait conjuguer ce verbe à l’infini tellement les personnes qui déclarent faire du référencement sont nombreuses ! Né avec l’apparition des moteurs de recherche le métier de référenceur fait aujourd’hui partie du décor du Web.

Un peu de vocabulaire

Avant d’aller plus loin dans l’explication de ce qu’est le métier de référenceur et voir plus en détails ce qu’est le référencement, donnons quelques définitions de base.
Tout d’abord le SEO est un terme utilisé à tout va, il veut dire simplement “Search Engine Optimization”, le SEO est le terme anglais qui peut avoir pour équivalent francophone le mot “référencement naturel”. On parle de référencement naturel lorsqu’on va positionner une page dans les résultats naturels de Google. Ces résultats ont de moins en moins de place dans les SERPs (pages de résultats de Google). En effet les liens sponsorisés et les autres affichages sont de plus en plus présents (Google Images, Google Maps, Google Products, etc.).
Lorsqu’on parle du référencement AdWords (le mal nommé “référencement payant”), on va parler également de SEM (Search Engine Marketing). Il s’agit cette fois d’optimiser le quality score d’une annonce afin que celle-ci coûte moins cher et soit positionnée de la meilleure façon qui soit.
Les deux domaines sont clairement différents, mais un référenceur va bien souvent savoir optimiser aussi bien le SEO que le SEM d’un site.

Le métier de référenceur

Le métier de référenceur est principalement axé sur une dimension technique liée aux techniques de référencement, le marketing et le rédactionnel prennent également une place certaine, surtout en ce qui concerne le SEM. Pour être référenceur il faut savoir être patient et faire un travail qui ne portera peut-être pas ses fruits avant plusieurs semaines voir plusieurs mois selon les sites et les requêtes visées.
La passion joue également grandement dans l’exercice du métier, il faut constamment suivre les évolutions du moteur, si bien en termes d’affichage des snippets qu’en termes de mises à jour des algorithmes, ainsi que l’étude du cocon sémantique.

Pour résumer le métier de référenceur ne va certainement pas connaître la crise étant donné l’évolution constante du Web et du moteur de recherche Google. Il faut pour réussir dans cette voie, être passionné avant-tout et être motivé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *