Lorsqu’on parle de performance dans la rédaction web, on fait souvent référence à la quantité produite. Ici, le rédacteur n’est pas jugé sur la qualité de son travail, mais sur le nombre d’article qu’il peut produire dans un laps de temps donné. Dans ce cadre, il existe des indicateurs visant à mesurer ce critère de production.

Le nombre d’articles

Le nombre d’articles produit est le premier indicateur de performance en matière de rédaction contenu web. On peut le mesurer de plusieurs façons différentes, c’est-à-dire, journalier, hebdomadaire ou bien mensuel. Certes, plus la quantité d’articles rédigés est importante plus le rédacteur est performant. Seulement, une trop grande quantité peut biaiser la qualité. En effet, le rédacteur soumis à une contrainte de production importante peut bâcler le contenu ou encore réduire le nombre de mots. Il peut également être tenté de faire moins de collecte d’informations.Pour garder la fiabilité du contenu des articles, un suivi qualitatif sera de rigueur.

Le nombre de mots par articles

Pour éviter que le rédacteur ne se focalise sur le nombre d’articles, le nombre de mots peut être pris en compte. C’est un indicateur qui évite que l’article ne soit trop court et contienne moins d’informations. Il est possible de calculer le nombre de mots sur chaque article ou bien selon un volume prédéfini comme les 20 derniers articles du rédacteur, par exemple.

Il existe tout de même des pièges face à cet indicateur. Ainsi, le rédacteur peut être tenté d’ajouter des mots « creux » pour atteindre rapidement l’objectif au mot. Certaines expressions peuvent également être utilisées comme « en l’occurrence », « Mais encore » ou encore « C’est un point important ». Ici, l’objectif est de faire que chaque phrase contienne une information utile pour le lecteur.

Le nombre mots publiés

Le nombre de mots publiés est comme une synthèse des deux précédents indicateurs. Ici, le rédacteur est jugé en fonction des nombres de mots que le rédacteur publie sur le site internet. Ainsi, il pourra publier de longs articles qui prendraient normalement plusieurs jours. Bien entendu, ses objectifs n’en seront pas pénalisés. L’avantage c’est que chaque article sera mieux développé et plus approfondi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *