Née au début des années 1970, la domotique s’impose de plus en plus dans les domiciles. Cette démocratisation des maisons connectées via des appareils vendus sur le marché, constitue une véritable révolution technologique. Néanmoins tout n’est pas toujours rose dans l’univers de la domotique. Raison pour laquelle, avant de rendre votre maison intelligente, il est nécessaire de bien connaitre les dangers éventuels de la domotique.

Le risque de piratage informatique

Les appareils de domotique peuvent être piratés. Vous pouvez même,  en tant qu’utilisateur faciliter le travail des hackers. Pour éviter cela, il convient de changer le mot de passe par défaut qui est livré avec votre appareil connecté. Votre nouveau mot de passe utilisateur doit être fort, c’est-à-dire comporter des majuscules, des minuscules, des chiffres, voire même des symboles.

Aussi pour chacun de vos appareils connectés vous devez créer un mot de passe fort. Cela peut sembler difficile à mémoriser, mais il est important de tous les retenir par cœur. Car si vous les noter, vous courrez le risque que quelqu’un tombe sur vos notes et prenne le contrôle de vos objets connectés. Pensez également à changer régulièrement les mots de passe, et à effectuer de manière systématique les mises à jour de vos appareils.

Aujourd’hui, il est possible d’externaliser une prestation de surveillance à des professionnels qui prendront soin de bien sécuriser vos appareils. C’est le cas pour l’utilisation des caméras de surveillance. Ilô By Somfy propose ce genre prestation qui vous permettra d’utiliser sereinement des caméras pour surveiller votre maison. Pour plus d’information, rendez-vous sur ce site : www.ilobysomfy.fr/

Le développement d’une dépendance à vos objets

Les objets connectés constituent une aide précieuse pour la gestion de votre domicile. Mais veuillez à ne pas devenir trop dépendant. En effet, quelle que soit leur efficacité, vous devez toujours être capable de vous en passer. De plus vous ne devez pas leur faire une confiance aveugle, car ils peuvent être défaillants.

Vous pouvez ainsi, par exemple vérifier si votre dispositif a effectivement verrouillé vos portes comme vous le lui avez commandé, ou si votre tondeuse a bien entretenue votre pelouse.

Le non contrôle de vos données

La domotique est en phase d’expansion. En conséquence, les appareils vendus sur le marché, ne sont pas toujours aboutis. Les compagnies qui fabriquent ces machines, se servent des données qu’elles collectent pour les améliorer.

Le problème c’est que ces données concernent directement votre vie intime car elles sont collectées au sein même de votre domicile et se retrouvent dans des centres de données. Il y a donc un grand risque qu’elles soient utilisées à des fins commerciales, pour vous proposer des publicités ciblées par exemple.

La protection des données des utilisateurs d’objets connectés reste encore un sujet de préoccupation pour les fabricants, les consommateurs et les Etats. Pour l’instant, vous devez vous fiez à la bonne foi de la compagnie qui fabrique votre appareil connecté. Veuillez donc à vous fournir uniquement chez des fabricants qui ont une bonne réputation.

Un risque élevé de contrefaçon

Bon nombre d’appareils connectés présents sur le marché sont des contrefaçons. En effet, ces appareils sont de véritables objets de mode. Certains fabricants sans scrupule, n’hésitent donc pas à copier des marques bien connues et à tromper les clients.

Les appareils connectés ne sont pas sans risque pour les utilisateurs. En effet, ils sont faits avec des composants fragiles, voire même inappropriés. En conséquence il y a des risques d’incendie via des explosions de ces outils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *