Ce n’est pas pour rien qu’on devient le « maître » de son chien, cela implique responsabilité et éducation. Si dresser votre boule de poils est une chose, partager des jeux avec lui en une autre. Il y a des races qui ont besoin d’une certaine espace pour bouger et courir, mais même les autres races doivent aussi « sortir » de leur cocon, et il y a également ces épreuves dans des salons canins auxquelles vous pourrez inscrire votre toutou.

Instaurez une complicité avec votre chien

Votre animal de compagnie n’est pas un joujou auquel vous appréciez seulement la présence et que vous devez nourrir et soigner, c’est un petit être qui a besoin d’exercices pour revigorer ses muscles. Certes, il y a des centres dans lesquels des professionnels reçoivent votre boule de poils pour le soumettre à des entrainements physiques, mais si vous avez un grand cours ou si vous êtes à proximité d’une grande espace, vous pourrez lui offrir un terrain de jeux.

Sachez que les chiens peuvent aussi ressentir l’ennui et peut être sujet de déprime, mais ce sont surtout des animaux qui ont besoin de bouger, de se renforcer les muscles, de « relâcher » leurs excitations et d’aiguiser leur flair. Ainsi, pour avoir une certaine complicité avec lui, vous pouvez le soumettre à des parcours d’obstacles lui permettant de sautiller, de glapir, de courir et d’obéir à certains ordres.

Agility, des activités bénéfiques pour son physique

Une nouvelle discipline qui a le vent en poupe, « Agility » est un procédé permettant de soumettre les toutous à l’obéissance et d’optimiser leur motricité. Le principe est simple, le maître et son animal doivent instaurer une certaine complicité et une confiance pour réaliser ensemble un parcours auquel ils devront réussir en essayant de ne pas faire aucune faute.

Contrairement au jogging que vous faites avec lui ou à la sortie et à la promenade quotidienne, vous n’aurez pas besoin de laisse pour lui proposer un trajet. Certes, vous serez « reliés » mais avec la complicité et la confiance. Vous pourrez courir avec lui, ou mieux encore, l’accompagner avec votre voix, grâce à vos instructions que vous devez lui apprendre à déchiffrer.

Créez vous-même son petit parcours

S’il y a des centres canins spécialisés pour entrainer votre chien, vous pourrez aussi créer un petit parcours en vous inspirant de DIY sur le Net. Quelques matériels que vous trouverez dans le quotidien sont suffisants, à savoir une petite table d’arrêt comme obstacle. Vous pourrez ensuite suspendre un cerceau façonné dans du PVC à travers lequel il devra passer, seulement, vous devez lui faire comprendre le fonctionnement du jeu avec des mots. Vous pourrez commencer par une petite hauteur et l’augmenter au fur et à mesure.

Placez un tunnel ouvert avec l’ancien tunnel de jeu de vos enfants dans le parcours, et vous devez l’inciter à passer dedans pour l’attendre avec une friandise à l’autre bout. Pour travailler son équilibre, vous pourrez créer une promenade avec une planche rigide dont la largeur est plutôt restreinte et la poser au sol au début et mettre des briques dessous ensuite pour gagner en hauteur. Confectionnez des haies par-dessus lesquelles il doit passer en augmentant petit à petit la hauteur. Sachez que tous ces matériels sont disponibles dans un magasin spécialisé, mais pour éviter de trop dépenser, ces tutos sont efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *