Quand l’état des finances devient alarmant, on fait face à l’interdit bancaire. Il s’agit d’une phase où le solde en banque n’arrive plus à couvrir les dépenses. Quand vient ce moment, la banque retire le chéquier et les cartes bancaires. Ensuite, elle fait part de la suspension d’autorisation de découvert et inscrit le nom de la personne dans le Fichier Central des Chèques au sein de la Banque de France. Que faire dans ce cas–là ? C’est ce que nous allons expliquer dans cet article.

Une règle d’or

La première chose à éviter quand on est à découvert, c’est de faire des chèques sans provision. Il s’agit d’une fraude gravement sanctionnée par la loi et la banque. Il peut y avoir des situations où, sans le savoir, vous avez émis un chèque sans connaître votre solde. Dans ce cas, la banque vous inscrira en situation d’interdit bancaire et elle retira votre chéquier.

Évitez les dépenses superflues

Puisque vous avez du mal à joindre les deux bouts, il est préférable de limiter vos dépenses au strict nécessaire. Cela vous aidera à redresser la pente plus rapidement. Autant que possible, cherchez de nouvelles sources de revenus pour renflouer votre compte. Dans le cas où vous êtes un débiteur, n’hésitez pas à demander l’aide de vos proches pour régler vos dettes le plus rapidement possible. Par contre, soyez prudent si vous décidiez de contracter d’autres prêts, car vous risquez une situation d’endettement.

Si vous ne vous en sortez pas

Dans le cas où vous n’arrivez pas à vous en sortir, montez un dossier de surendettement pour pouvoir bénéficier d’une aide adaptée à votre situation. Il s’agit d’un dossier composé d’un formulaire de déclaration de surendettement et de preuves de cette situation que vous pouvez télécharger sur le site de la Banque de France. Ensuite, vous devez déposer ce dossier auprès de la commission de surendettement qui statuera sur sa recevabilité ou non. En cas d’avis positif, vous serez exempt de payer vos dettes. En plus, si votre créancier a intenté des actions en justice contre vous, ce dossier suspendra les procédures en cours. Enfin, la commission décidera du genre d’aide qu’elle pourra vous fournir.

Ne vous isolez pas

Certes, être en situation d’interdit bancaire s’avère très pesante pour les familles. Cependant, au lieu de couper les ponts avec votre entourage, adressez-vous à des personnes qui peuvent vous aider. En cas de besoin, contactez votre gestionnaire pour connaître les démarches à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *