Les champignons sont des produits culinaires savoureux. Cependant, il en existe plusieurs variétés. Si certains sont pleinement comestibles, d’autres peuvent être dangereux pour la santé. C’est pourquoi il est important de savoir les reconnaitre pour faire la différence. Pour vous aider, voici comme s’y prendre.

L’odeur

L’odeur est un moyen efficace pour reconnaitre les champignons comestibles. Certaines variétés comme les truffes sont très fortes en odeur. Il s’agit d’une particularité très utilisée en cuisine. Par exemple, les truffes blanches d’été dégagent une belle odeur rappelant celle de la noisette. Ce sont des champignons avec des senteurs particulières pleinement comestibles.

Ceux qui sont dangereux quant à eux présentent des odeurs toxiques. Celles-ci se présentent sous forme de gaz assez piquant pour le nez. Néanmoins, il existe plusieurs variétés de champignon qui ont une bonne odeur, mais qui sont toxiques.

Tous les champignons comestibles possèdent un point commun, celle d’avoir une odeur gourmande. Par ailleurs, ces senteurs sont généralement très prisées dans la préparation de différents plats. Les arômes qu’ils apportent permettent de parfumer délicatement les préparations.

La forme et la couleur

Les champignons s’identifient par leur forme et par leur couleur. Ce sont donc des caractéristiques à prendre en compte lorsqu’on essaye de reconnaitre une variété dans la nature. Le chapeau, ainsi que la forme du pied constituent les principaux éléments à prendre en compte.

La couleur est permet aussi de reconnaitre les champignons avec précision. Par exemple, le cèpe de Bordeaux possède une couleur brune qui la caractérise. Cela s’applique à la chair qui se situe sous son chapeau, tandis que les extrémités de ses tubes sont blanches.

Toutefois, il est important de toujours rester vigilant. La raison est que certains champignons toxiques peuvent avoir les mêmes teintes que ceux que l’on peut consommer. C’est pourquoi il est important de toujours se fier à plus d’une caractéristique.

Se renseigner sur les champignons

En réalité, il n’existe pas vraiment de moyens standards pour reconnaitre les champignons comestibles. C’est pour cette raison qu’il est primordial de bien se renseigner sur les variétés de champignons qu’il nous faut avant de partir à la cueillette.

Pour limiter les erreurs, et ainsi fabriquer une bonne huile à la truffe, les professionnels recommandent de ne choisir que quelques variétés et de s’y plier. Ainsi, vous pourrez facilement mémoriser leurs caractéristiques afin de pouvoir les reconnaitre une fois en forêt.

Sur votre chemin, il est possible que vous tombiez sur diverses variétés de champignons. Même s’ils ont l’air comestible, évitez de les cueillir dès que le doute s’installe. L’explication à cela est que vous risquez l’intoxication en cas d’erreur.

Demander l’avis d’un spécialiste

Si vous avez un doute, vous pouvez demander l’avis d’un spécialiste ou d’un pharmacien. Ce sont des personnes formées pour reconnaitre les différentes variétés de champignons. Elles pourront alors vous dire avec précision si ceux que vous avez cueillis sont mangeables ou non.

Enfin, ne mettez pas les champignons inconnus avec ceux qui sont comestibles. La raison est que si les variétés à identifier sont toxiques, elles risquent d’infecter ceux qui peuvent être consommés sans danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *