De plus en plus de parents d’élèves dénoncent aujourd’hui les professionnels du tourisme tout en désavantageant le rythme biologique des enfants. Ceci se traduit par des trimestres trop longs, des vacances trop rapprochées, etc. Du coup, les parents d’élève tirent sur la sonnette d’alarme et estiment qu’il y a un problème en témoigne la dernière polémique concernant les vacances de la Toussaint.

Les élèves n’ont que deux jours de repos après le Nouvel An

Cette année, les vacances de fin d’année ont commencé dès le samedi 17 décembre 2016. Ce qui représente une semaine avant Noel. Il s’agit d’un calendrier qui a été décidé en 2014 par Vincent Peillon, ministre de l’Éducation de l’époque. Ce nouveau calendrier 2017 était une sorte de réponse aux différentes protestations des professionnels du secteur de l’hôtellerie qui réclamaient 2 semaines complètes. Avant cela, les vacances devaient commencer le 21 décembre afin d’équilibrer les jours de congé. Avec ces nouvelles dates, les élèves vont alors reprendre peu de temps après le Nouvel An. Cependant, le rajout d’une journée de vacances par le gouvernement ne semble pas être du gout de certains parents d’élèves. En effet, cela implique de prendre un jour de RTT ou de trouver une garderie pour une journée en plus.

Les vacances de février arrivent trop vite

Il faut dire que la principale épine de ce calendrier scolaire, c’est le fait que les vacances de février arrivent assez tôt. Ceci concerne surtout les élèves de la zone C qui regroupe les villes de Créteil, Paris, Montpelier, Toulouse et Versailles. Il est surtout difficile de se remettre dans le bain avec 4 semaines de cours, selon certaines personnes.

Avec cet enchainement rapide des périodes de vacances, le Ministère de l’Éducation nationale ne respectera pas les périodes de travail avec une durée comparable aux années précédentes.

Le 3e trimestre sera trop long

Comme conséquence de la précocité des vacances de février et de printemps, qui se terminent souvent entre le 17 avril et le 1er mai, le dernier trimestre du calendrier scolaire va être exceptionnellement long. On aura en fait jusqu’à 12 semaines de cours non-stop. Selon les détracteurs de ce calendrier, ceci ne respecte pas le rythme de l’enfant. Du coup, pour alléger un peu le dernier trimestre du calendrier 2017 (voir sur cette page), il y aura plusieurs week-ends prolongés, notamment les lundis fériés du 1er et du 8 mai ou encore le pont de l’Ascension du 25 au 28 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *