L’être humain est vraisemblablement le meilleur ami des poux, puisqu’une fois qu’ils atterrissent sur notre tête, ils ont du mal à se passer des sources intarissables de sang au dessous de notre cuir chevelu, qui constituent l’essentiel de leur alimentation. Heureusement qu’on peut s’en débarrasser, à condition toutefois d’opter pour les bons gestes en matière de traitement. Mais alors, comment bien traiter les poux ?

Des règles à suivre

Une déclaration de guerre contre les poux doit aboutir à une victoire. Ceci dit, qui sortira vainqueur ? En effet, face à nos attaques massives, ces insectes parasitaires colonisant notre tête tentent, à la guerre comme à la guerre, de concevoir des moyens de résistance leur permettant de tenir bon aux produits de toutes sortes qu’on asperge sur notre chevelure ou celle de notre enfant. Et ils peuvent y arriver, si l’on ne respecte pas les principes requis quant à la conduite de notre traitement.

Traitement sur le cuir chevelu

traitement

Tout d’abord, lutter contre les poux ne consiste pas à enduire tout, n’importe quoi, n’importe comment et n’importe quand sur notre chevelure. D’ailleurs, c’est sur notre cuir chevelu que doit se passer l’essentiel du traitement, pour la simple raison que les poux s’entassent à proximité de notre cuir chevelu pour être plus près de leur nourriture qu’est notre sang. Il ne faudrait donc pas gaspiller notre produit sur le long de notre chevelure. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Eviter une nouvelle reproduction

Pour un résultat satisfaisant, il nous faut suivre à la lettre certaines consignes. Ce n’est pas pour rien que les spécialistes de la parasitologie nous recommandent de reprendre le traitement toutes les deux semaines. Ils nous expliquent, en effet, que les substances conçues pour tuer les poux n’agissent généralement pas sur les lentes. Ce qui fait qu’après un déparasitage, les lentes qui en sont épargnés éclosent à leur tour et donnent vie à des poux mâles et femelles qui, lors de leur rencontre après une dizaine de jours, se reproduiront et pondront une dizaine de lentes quotidiennement.

Des produits à base de « malathion », jugé pour l’heure plus efficace que les autres composants, sont recommandés. Quoi qu’il en soit, évitez les produits destinés aux animaux.

Concentration du produit, dosage, temps de pose

traitement1

Pour plus d’efficience, procédez sur des cheveux séchés. Chaque substance a été façonnée avec des composants mûrement étudiés et proportionnels à une dose capable d’asphyxier les poux. Une chevelure mouillée risquerait donc de diluer le produit et atténuer au passage sa faculté à décimer la population des poux, ce qui les rendrait plus résistants. Par ailleurs, respectez les doses prescrites tout comme le temps de pose afin de ne pas abimer votre cuir chevelu ainsi que vos cheveux. A chaque traitement, il est également conseillé d’utiliser des peignes à dents serrées spécialement faits pour se débarrasser des poux de la chevelure.

Linges, préventions

Pour les habits et les couvertures susceptibles d’être infestés par ces parasites, entreposez-les dans des cellophanes bien fermées durant quelques jours afin d’éviter toute ré-contamination. Etouffés et privés de leur nourriture, ils trépasseront.

N’oubliez pas qu’il est impossible de prévenir l’invasion des poux sur notre tête. Même le fait d’être propre ne nous épargne pas d’un tel désagrément. La meilleure prévention serait de surveiller notre chevelure et de procéder à un traitement aux normes à chaque infestation.

Pour d’autres informations, vous pouvez consulter cet article du site mpedia.fr sur les poux. N’hésitez pas non plus à visiter les forums de discussions sur la toile, pour y voir des conseils et témoignages en fonction du vécu de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *