Il n’y a rien d’agaçant qu’un tapis sale au beau milieu du salon. Pour lui redonner son éclat, le nettoyage à la vapeur reste la meilleure option. Des astuces faciles à mettre en pratique sont à connaître pour bien profiter de cette ingénieuse machine. Voici quelques-unes de ces techniques à la portée de tous.

Le nettoyage tapis vapeur se passe en deux temps         

Pour assurer la propreté de la moquette, les fabricants recommandent de procéder en deux étapes. Dans un premier temps, il faut désincruster les saletés avec la grande brosse. Cet accessoire se débarrasse des poils, acariens et autres germes. L’astuce revient à peigner la surface doucement. L’utilisateur ne doit pas frotter. Un mouvement d’avant en arrière suffit pour cette phase. Quand toute la superficie du tapis est nettoyée, il faut repasser, mais en recouvrant l’accessoire d’un chiffon. Cette méthode a pour effet de remonter les particules à la surface. En cas de taches, la haute buse devrait suffire pour tout effacer. Cette tête exerce une certaine pression. Le jet doit être pulvérisé dans une position quasiment horizontale pour décaper la croute. Après cet effort, le passage de la serpillère termine l’opération de décrassage. Les chiffons utilisés doivent être propres et avoir des poils doux.

Respecter les règles d’or pour tirer profit de l’appareil

Afin de mieux profiter du nettoyeur à vapeur, l’utilisateur doit se contenter d’y mettre l’eau du robinet. L’ajout de détergent ou d’autres formules chimiques est fortement déconseillé, surtout lorsqu’il s’agit d’essuyer de la tapisserie. Les produits déminéralisés ne sont pas non plus recommandés pour remplir le réservoir de l’appareil. Pour une propreté optimale, les mouvements devraient être faits de l’avant vers l’arrière. Si la moquette est lavée verticalement, le passage de la buse idéal serait de haut en bas. Pour un nettoyage tapis vapeur efficace, il faut appliquer une certaine pression. La tête doit être au plus près de la surface possible, quitte à appuyer légèrement sur la manche. Cela permet de se débarrasser en profondeur de la poussière et des germes incrustés. Cependant, l’utilisation de brosse est formellement interdite, même pour les modèles à poils doux.

Nettoyer manuellement les taches coriaces avec un détergent

Le vaporisateur est conçu pour laver efficacement la moquette. Il vient à bout de la poussière et d’autres saletés. En dépit des nombreux éloges qu’elle récolte, cette invention rencontre ses limites. Face à des marques persistantes, il vaut mieux faire manuellement le nettoyage. À la place du détergent, il faut essayer le vinaigre blanc. Un mélange d’eau et de mousse à raser peut également être expéditif. Ce produit cosmétique a montré sa pertinence lorsqu’il s’agit de laver du textile. L’astuce consiste à le laisser agir au moins pendant une bonne heure avant de frotter énergiquement. L’aspirateur reste l’étape ultime de cette technique. Pour les matières grasses qui ne s’enlèvent pas au nettoyage tapis vapeur, la terre de Sommières demeure un dernier recours. Cette matière minérale est vendue dans le commerce sous forme de poudre prête à l’emploi. Le principe actif doit faire le détachage une nuit entière. Il suffit ensuite de tout rincer à l’eau claire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *