La planète terre recense d’innombrables signes de dégradation de son environnement un peut partout sur sa surface. On parle de la destruction de la couche d’ozone due à la création de nombreuses substance chimiques, de la raréfaction des espèces faunistiques et floristique engendré par la diminution de leur habitat naturel avec les pratiques humaines tels la déforestation et les cultures sur brulis. D’autres menaces aussi concrètes les uns que les autres allongent la liste des dangers qui provoquent la destruction de l’environnement. L’un des plus importants est le problème lié à l’eau.

Le manque d’eau potable, un problème persistant

Pour toutes les parties de la planète, l’eau devient de plus en plus problématique. Une grande partie des eaux douces et des océans sont pollués alors qu’aucun effort fourni n’est assez efficace pour stopper le ravage engendré par l’homme. Ce dernier étant le principal acteur de la destruction de l’environnement avec ses pratiques inadaptées. D’autre part, certaines réalités ont toujours existé mais restent irrésolu. On parle notamment du cas du continent africain qui dispose de réserve d’eau souterraine assez imposant mais dont la population ne jouis pas. En effet, seuls quelques pays africain économiquement stable peuvent avoir accès à l’eau courante, le reste du soufre terriblement du manque d’eau potable ou de la difficulté à y accéder. Pour citer le cas de certains endroit, les villageois doivent parfois parcourir des kilomètres avant des trouver un point d’eau potable. En outre, Les ressources économiques ne permettent ni l’entretien des infrastructures mis en place ni de disposer d’infrastructure neuves. Cela alourdi alors cette situation déjà très problématique.

Quelles perspectives pour sauver l’Afrique ?

Face à la triste réalité que vit l’Afrique, particulièrement son problème d’accès à l’eau potable, des organisations et des organismes se sont mobilisé pour proposer les solutions qu’ils considèrent apte à améliorer la situation. Leur moyen est souvent communicationnel, c’est-à-dire qu’ils sensibilisent et informent le monde sur cette situation et les invite à prendre les responsabilités qui leur correspondent. Bien que cela représente une belle perspective, les bienfaits des ces actions ne se font pas directement sentir sur les principaux concernés. En revanche des entreprises spécialisées dans le domaine de l’irrigation et l’exploitation de l’eau sont des solutions alternatives comme la récupération eau pluviale Afrique qui pourront aidées de beaucoup ce continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *